Présentation

Présentation du futsal

Reconnu par la Fédération française de Football depuis 2007, le futsal a enfin la place qu’il mérite. Sport cardio roi au Brésil, en Italie ou encore en Espagne, le foot à cinq a mis du temps avant d’atteindre la france. A ce jour de plus en plus de clubs naissent et beaucoup de  joueurs se tournent vers cette pratique qui n’a rien à envier au football classique.

Les matchs se jouent à 5 vs5 sur terrain similaire au terrain de handball et ballon qui ne rebondit pas, le futsal est diffèrent du football c’est une autre manière de jouer, avec des règles qui lui sont propres. Composé de quatre joueurs de champ et un gardien de but, le ballon va d’un camps à l’autre et n’importe quelle action peut devenir  une occasion de but. Le rythme, très soutenu puisque la durée de temps de jeu de 1 heure est très intense avec des mouvements très réguliers. Afin de tenir toute la rencontre les remplacements sont illimités comme au basketball ou au handball.

 Le jeu 

En ce qui concerne le jeu il est axé sur les passes, pour trouver la faille sur un petit périmètre les joueurs sont obligés de faire circuler la balle pour créer une brèche. Au futsal, 70% des passes ont une vitesse comprise entre 14 et 38 km/h. Ces dernières sont, la plupart du temps, au sol puisque le ballon rebondit très peu afin de favoriser un jeu rapide. Plus fatigant, puisqu’il faut à la fois attaquer est défendre, un match se dispute en deux mi-temps de 20 ou 25 minutes.

Pour défendre, c’est aussi tout un art, comme ce sport est avant tout un plaisir, les risques de blessure sont réduits au maximum, ainsi, il est interdit de tacler. Il faut donc défendre debout pour récupérer la balle. Dernière différence avec le football classique, et pas des moindres, il n’y a pas de hors-jeu. Finalement, il y a autant de points communs entre le foot à 11 et le futsal.

Un peu d’histoire

Le départ du futsal commence en Uruguay en 1930 quand un certain, Juan-Carlos Ceriani, décide d’organiser des matchs de football avec un effectif réduit et sur une surface plus petite qu’un terrain classique. Le but étant de pouvoir jouer sur n’importe quel terrain. C’est la naissance de l’« Indoor-Foot-Ball ».. L’idée est bonne et se propage rapidement dans toute l’Amérique latine, mais aussi en Europe où les Pays-Bas et l’Italie se prennent vite au jeu. Ainsi, en 1982 le premier Championnat du monde de futsal est organisé à São Paulo avec la participation du Brésil, de l’Argentine, du Costa Rica, de la Tchécoslovaquie, de l’Uruguay, de la Colombie, du Paraguay, de l’Italie, du Mexique, des Pays-Bas et du Japon.Alors que tout semble aller pour le mieux, le président de la FIFA de l’époque, João Havelange interdit l’utilisation du terme « football » pour qualifier cette discipline et pousse les membres de, ce qui est aujourd’hui l’Association Mondiale de Futsal (AMF), à déposer le nom de « Futsal » pour qualifier cette discipline. Séduite par le concept la FIFA tente alors de lancer son foot en salle, le foot-five. Mais, barrées par l’explosion du futsal originel, les instances mondiales du foot décident de chapeauter la deuxième édition des Championnats du monde en mettant sous tutelle toutes les organisations de futsal. Ce n’est qu’en 1989 que la FIFA organisera sa première compétition mondiale. Depuis, elle a lieu tous les quatre ans et la prochaine se déroulera en Colombie en 2016.

La FFF rattrape son retard

Face à l’essor de la discipline dans le reste du monde, la France s’est, elle aussi, mise au futsal. En 2007, la Fédération Française de Football crée le premier Championnat de France de futsal, appelé « Division 1″. La formule de la compétition change à plusieurs reprises jusqu’en 2013 avant de se stabiliser. Aujourd’hui, il y a deux divisions nationales ; le vainqueur de la D1 est qualifié pour la coupe d’Europe et les deux derniers sont relégués en D2.

En ce qui concerne l’équipe de France, sa création remonte à 1997 et elle n’a pour le moment remporté aucune compétition. Si les débuts ont été compliqués, les Bleus commencent à se faire un nom. Ils se rapprochent de plus en plus d’une qualification pour une grande compétition. Cependant, il manque toujours un petit quelque chose à l’équipe de France pour passer ce cap. Récemment, elle a manqué de réussite et ne s’est pas qualifiée pour l’Euro 2016 en terminant troisième de sa poule.

Et pour les amateurs ?

En France, le futsal est moins connu et attire peu de monde. La cause il est compliqué de trouver un terrain. Ainsi c’est le Five qui attire de plus en plus.

Comme le futsal il se joue à cinq contre cinq, mais sur une pelouse synthétique et non un parquet. Autre différence il n’y a ni touche ni corner. Cette discipline a explosé au niveau amateur et de nombreux complexes ont fleuri dans toute la France. Le seul moyen de jouer au futsal plus régulièrement est donc de s’inscrire dans un club. De ce fait on voit une nette augmentation du nombre de licenciés depuis 2008.

Cette croissance exponentielle ne devrait pas cesser car le futsal est un tremplin pour découvrir le foot à onze. Cependant, le futsal a encore du mal à se démocratiser chez les amateurs.